Histoires et carabistoules

À cette rubrique, à lire et à écouter, on trouve de tout : des blagues et de purs poèmes, de la rigolade, des discours, des hommages aux mineurs, des attendrissements, des moqueries, des émotions et des révoltes. Tout est sorti des pages noircies par Mousseron avec – trônant au centre, mais quelle allure ! – Zeph Cafougnette, mineur à Denain, frère des vantards du Sud ou des bravaches d’est en ouest, cousin très proche de Nasreddine Hodja, clown-philosophe de la culture musulmane dont on situe les origines en Turquie vers 1200. Même innocence, même naïveté frondeuse, le but n’est pas forcément de faire rire, mais de mieux comprendre et réfléchir.

L’ buveu d’ bière

I n’ vit qu’ pou l’ cabaret. Aussitôt qu’il y rinte,
I jett’ ses yeux su l’ pompe acolée au comptoir.
D’eun’ gross’ voix grasseyant’ i commande eun’ grand’ pinte
Et fait claquer s’ palais in attindant d’ l’avoir.

L’effet de l’ ratatoulle

Des souliers d’homm’s, troés, baillants,
Tell’mint longs qu’il li batt’nt les flancs
Et saliss’nt ses vieux bas si blancs !

S’béret, trop grand pou s’ pétiot’ tiête,
N’ laisse’ foqu’ vir s’ figur’ rond’lette,
Aussi joufflu’ qu’eun’ pomm’ reinette.

L’ terri

Berlin’ par berlin’, l’ terri d’ terre
Chaqu’ jour prind du tour et d’ l’ hauteur.
Chaq’ pallé’ d’ ménu comm’ chaqu’ pierre
Rappelle un effort du mineur.

Cafougnette in Amérique

Cafougnette, i n’y a point longtemps,
A marié l’pus vieux d’ses infants, –
Adèle, eun’ belle et gross’ fille,
El pus arvénant’ del famille.

L’ jour del’ noc’ Cafougnett’ contint
Ed caser s’ fille core assez bin,
S’met à boir’ del bière à plein’ pinte –
Il in bot tant qu’i peut in printe.

Soir d’été

Au soir, l’été, quand m’ journée alle est faite,
J’aime à m’ prom’ner dins les camps, au hasard.
Là, bin tranquill’, j’ai des biaux rêv’s dins m’ tiête.
Sans m’ fatiguer, j’y rest’ quéqu’fos bin tard.